Réfection de la verrière bioclimatique de 1 100 m ² du lycé e Jean Monnet près de Bordeaux

Le savoir-faire de l’entreprise CMF Bâtiment a permis de refaire à neuf la verrière du Lycée Jean Monnet à Libourne. Les travaux ont été financés par la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et ont permis de réaménager les espaces communs afin que les étudiants aient une expérience optimisées au quotidien dans leur établissement. Ce chantier a été pris en charge par l’agence d’architecture EPURE, pour une réalisation épurée et moderne.

Le lycée d’enseignement polyvalent Jean Monnet profite depuis quelques mois d’espaces de transition à la fois plus confortables, mieux sécurisés et à l’esthétisme retrouvé.

Batiment bordeaux verriere travaux

 

Quelles ont été les contraintes de ce chantier ?

«  La première contrainte sur ce chantier a été l’occupation des lieux durant les deux mois de travaux, nécessitant une sécurisation spécifique et la mise en place d’un échafaudage avec plancher sur les 1 100 m². Concernant la verrière, nous avons remplacé l’ensemble des profils et du vitrage existant par une solution de dernière génération sur les bases de l’ossature primaire qui a été conservée » explique Gilles Voydie responsable commercial CMF sur le secteur bâtiment.

Quels sont les apports énergétiques de ce chantier ?

Pour cette réalisation, afin de limiter l’effet de serre sous la verrière tout en conservant un maximum de clarté, le choix de l’architecte s’est porté sur une mosaïque de verres avec des transmissions lumineuses différées pour limiter les apports énergétiques liés à l’exposition au soleil. Les constructions en respect avec l’environnement sont de plus en plus populaires.

Précisions techniques :

– Profils en aluminium Eco Klima (brevet CMF) à rupture de pont thermique. Ils allient performances thermique et technique (Résistance aux 1200 joules) à un design contemporain. Laquage gris foncé de l’ensemble.

– Les ouvrants d’aération continue au faîtage et sur les 2 parois verticales permettent un renouvellement de l’air optimum. Le pilotage est automatisé par un ordinateur climatique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =