L’Amérique Centrale présente sa nouvelle offre de séjours pour les touristes Européens : « Mayan Caribbean »

« Mayan Caribbean » est la toute nouvelle gamme présentée par le Guatemala et le Honduras pour les touristes européens. Il s’agit de mettre en avant un tourisme éco responsable dans les zones protégées de ces pays magnifiques. Et le « Spirit of Excellence Awards » vient d’être décerné au « Mayan Caribbean » : il s’agit d’un prix offert chaque année par « l’Excelencias Group » afin de valoriser les dernières initiatives prises par les différents acteurs du monde du tourisme. L’entité CATA, qui regroupe les 7 pays de la région d’Amérique Centrale, offre aux amoureux des voyages des plages sublimes ainsi que des constructions d’infrastructures prévues pour l’année prochaine.

Lors du FITUR, la foire internationale du tourisme qui se tient depuis le 18 janvier et ce jusqu’au 22, l’office du tourisme d’Amérique Centrale (CATA) avec la WWF, l’institut du tourisme du Guatemala ainsi que celui du Honduras unissent leur force pour présenter « Mayan Caribbean ». Lors de cet évènement, les ministres et autres hautes autorités du tourisme des 7 pays d’Amérique Centrale – Belize, Costa Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Panama – sont attendus pour mettre en avant une initiative touristique qui démontre la faisabilité d’un tourisme éco responsable dans les zones protégées, en total respect et en harmonie avec les communautés locales environnantes. Celles-ci sont les bénéficiaires directes de l’activité touristique qui contribue à améliorer leur qualité de vie et leur permet d’assurer la protection et la conservation du patrimoine culturel et naturel.

Guatemala

Le concept de l’offre « Mayan Caribbean » mélange l’approche des cultures Maya et Garifuna et s’inscrit dans des principes de protection de l’environnement. C’est l’endroit idéal pour réaliser des expériences inoubliables, oublier la routine et être en accord avec ses 5 sens, la nature et la culture ; c’est la définition même du paradis sur terre. Dans cette région on recense 12 initiatives de tourisme en communauté appelé « the Network of Active and Cultural Tourism of the Mayan Caribbean ». Elles sont portées et soutenues par la WWF et par « l’Inter-American Development Bank » (IDB) et mises en place dans les régions d’Izabal au Guatemala et sur la côte nord du Honduras. Le projet a aussi reçu le soutien de l’Institut du tourisme du Guatemala (INGUAT), ainsi que celui du Honduras (IHT) et de la Chambre National du Tourisme de chacun de ces deux pays.

Mayan Caribbean, le « Tourism Excellence Award » 2016

Le projet « Mayan Caribbean » a remporté le « »Tourism Excellence Award » 2016 décerné chaque année par « l’Excelencias Group ». Ce prix, créé en 2005, récompense un projet mené à bien sur les secteurs du tourisme et de la culture. Depuis sa création, ce prix est devenu une véritable référence pour ceux qui recherchent l’excellence et le savoir-faire dans le tourisme. L’Institut du tourisme du Guatemala, sa chambre National du Tourisme, l’Institut du Tourisme du Honduras et le WWF ont nominé Mayan Caribbean. Et c’est hier que les différents ministres d’Amérique Centrale et les membres de la Chambre du Tourisme du Guatemala ont donc reçu ce prix.

Les meilleures destinations au soleil sont dévouées au tourisme durable

Au FITUR le Panama occupe un pavillon aux couleurs des principales attractions touristiques du pays dont les nouvelles écluses du canal, les îles et les plages de la province de Bocas del Toro sans oublier l’incroyable Biomuseum dessiné par l’architecte canadien Franck Gehry. Sur le stand du Nicaragua, un tourisme très proche de la nature, une approche culturelle, les plages et le soleil sont valorisés.

Le pack voyage présenté cherche à développer le tourisme durable

Il y a des formations, des conférences, et des échanges d’expériences avec les employés Nicaraguayens sur les pratiques d’un tourisme durable. D’un autre coté le Belize a déployé sa promotion autour de ses extraordinaires plages. L’attraction majeure étant la plus grande barrière de corail de l’hémisphère avec des centaines de milliers d’espèces caractéristiques de cette superbe région. S’en suit un plan d’envergure du développement de la seconde phase du tourisme durable, ce plan va se concentrer sur des investissements d’espaces complémentaires tels que les infrastructures, la capacité touristique et le développement de nouveaux éléments.

Des projets d’infrastructures florissants

Plusieurs chaines d’hôtels s’intéressent fortement au Salvador situé au cœur de l’Amérique Centrale. Ce pays est devenu un « hub » pour les grandes chaines d’hôtels ces dernières années dirigé par un développement important de l’industrie du tourisme. Avec 300 km de plages, un mélange culturel, archéologique et des environnements naturels, le tout situé à moins de 45 minutes, font du Salvador un endroit idéal pour les touristes du monde entier. C’est ce qui a motivé des chaines d’hôtels tels que le groupe Hyatt d’investir des millions de dollars dans la capitale du Salvador, en ciblant les voyageurs d’affaires, et en construisant 10 000 m² d’espace hôtelier.

Pour les passionnés de voyages, pour ne pas découvrir Marrakech avec une location de villa privée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 69 = 70