Le statut des femmes dirigeantes dans le bâtiment

Entreprendre, diriger, être le principal acteur de sa vie professionnelle est devenu, aujourd’hui, un signe de réussite et d’épanouissement pour beaucoup d’entre nous. Les femmes n’échappent pas à cette règle, et toutes, souhaitent réussir leur vie professionnelle, s’accomplir dans leur statut de chef d’entreprise, de femme dirigeante du bâtiment.

travaux-btpSi le secteur du BTP est, de loin, beaucoup plus représenté par la gente masculine, il n’en reste pas moins attractif pour vous mesdames. Beaucoup de femmes entreprennent aujourd’hui dans ce secteur du bâtiment et elles ne déméritent pas face aux hommes. Vouloir s’investir personnellement dans une entreprise demande de se poser les bonnes questions que ce soit en matière de statut, de protection sociale, de maternité ou encore de retraite.

Certains sites internet se sont spécialisés dans ces questions, tels que le site Elles Assurent. Ce site permet à une femme dirigeante du bâtiment de trouver toutes les réponses à ses questions. Le choix du statut sera votre première question. Soit vous avez décidé d’être à la tête d’une entreprise du bâtiment travaux publics et dans ce cas, vous serez chef d’entreprise, soit vous comptez « collaborer » avec votre conjoint. Dans cette éventualité, trois choix s’offrent à vous : le statut de conjointe collaboratrice, le statut de conjointe associée ou enfin le statut de conjointe salariée. Chacun de ces statuts est déterminant en fonction de la protection sociale que vous escomptez, mais également en fonction des responsabilités et de l’investissement personnel que vous souhaitez avoir au sein de l’entreprise de votre conjoint.

En matière de protection sociale, vous n’aurez pas les mêmes droits si vous êtes chef d’entreprise ou si vous optez pour un statut de conjointe salariée. Comme son nom l’indique, ce statut est assimilable au même titre que n’importe quel salarié de l’entreprise. Vous êtes en possession d’un contrat de travail qui vous donne les mêmes droits et les mêmes devoirs qu’un salarié. Cela signifie, également, que votre protection sociale est plus étendue. En tant que chef d’entreprise ou conjointe collaboratrice ou associée, votre rôle au sein de l’entreprise est plus étendu, mais votre protection de base l’est moins. C’est pour cela, qu’il est essentiel de prévoir une complémentaire santé adaptée à vos besoins, réfléchir à votre retraite et vous constituez un capital qui permettra de pallier votre baisse de revenu au moment de votre cessation d’activité.

En tant que femme dirigeante du bâtiment, vous devez vous poser de nombreuses questions essentielles, que ce soit en cours d’activité, mais également pour votre départ en retraite. Elles Assurent, vous accompagne et vous conseille en fonction de votre situation professionnelle, personnelle et patrimoniale afin de vous apporter des réponses adaptées et personnalisées à votre propre situation de chef d’entreprise, dirigeante ou collaboratrice d’une entreprise du bâtiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *