Les hommes peuvent-ils lutter contre les pertes capillaires ?

perte capillaire d'un homme

La perte de cheveux est un phénomène naturel laissant le cuir chevelu partiellement ou totalement nu. Il existe beaucoup de causes pouvant l’expliquer. Il y a par exemple l’hérédité, les hormones, les carences alimentaires, les médicaments ou encore le stress. La perte de cheveux est considérée comme anormale lorsqu’elle est importante (plus d’une centaine de cheveux par jour). Les hommes concernés choisissent de faire d’éventuels traitements pour stimuler la repousse ou pour limiter les dégâts. Cependant, il faut savoir que le résultat n’est pas toujours satisfaisant. Il est éventuellement possible de ralentir la perte de cheveux, mais ne pas l’arrêter. Que faire dans ce cas ?

Prendre des compléments alimentaires pour cheveux

Comme toutes cellules de l’organisme, le cuir chevelu a besoin de nutriments en bonnes doses. En effet, cela ne dépend pas uniquement de l’utilisation d’un shampoing adapté. Plusieurs compléments alimentaires jouent un rôle important dans la croissance et la santé des cheveux. Un petit conseil pour les hommes, il existe toutes sortes de compléments alimentaires anti-chute de cheveux sur le marché comme ceux à base de levure de bière, de gelée royale et de pollen, de maca, de germe de blé ou encore de spiruline.

Tout comme les femmes, les hommes peuvent aussi opter pour les compléments alimentaires pour la croissance des cheveux. Toutefois, sachez que les compléments ne sont pas faits pour réparer instantanément les agressions (brushings trop réguliers ou colorations chimiques) que vous faites subir à vos cheveux. À noter qu’il convient de consulter un médecin avant de suivre tout traitement. Il faut aussi accompagner les compléments alimentaires d’une alimentation équilibrée et riche en nutriments.

Le recours aux médicaments capillaires

Il faut savoir que 97 % des cas de perte de cheveux chez les hommes est d’origine androgénétique. Il existe de nombreux médicaments anti-androgènes efficaces pour freiner la chute de cheveux. Ils ne font pas de miracles, mais le résultat est remarquable.

On peut citer par exemple la lotion capillaire à base de minoxidil, à appliquer à très faibles doses sur les zones dégarnies. Le minoxidil est un médicament initialement mis au point en tant qu’antihypertenseur et vasodilatateur périphérique à action directe. Toutefois, il est aussi indiqué en cas de chute de cheveux modérée (alopécie androgénétique), chez les hommes surtout. Le minoxidil ralentit le cycle capillaire et rend les cheveux plus épais, ce qui freine la chute. Il peut y avoir des effets secondaires si le minoxidil est en surdosage, mais en général ce produit est bien toléré.

Par contre, il y a le médicament à base de finastéride (à destination des hommes uniquement) qui stimule surtout la pousse des cheveux, mais seulement jusqu’à un certain niveau. Il se prend par voie orale, à la dose de 1 mg par jour. C’est un médicament qui contrecarre l’action de l’hormone dihydrotestosterone (DHT) au niveau du cuir chevelu. Cette hormone mâle est en effet directement impliquée dans la survenue de la calvitie. Sa diminution préserve la pousse du cheveu et refrène la succession des cycles. Cependant, ce médicament ne fonctionne que chez la moitié des patients et des effets indésirables sont parfois constatés. En tout cas, tous ces médicaments doivent être prescrits par un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 + = 78